AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elrélith Norwyn - Terminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité


MessageSujet: Elrélith Norwyn - Terminée.   Lun 12 Juil - 14:52


• Elrélith Norwyn •
L’éternité est lassante.
Ce que l’éternité fait de mieux c’est toujours repousser la mort à demain.
On ne rattrape jamais demain !



○. Je suis à la fois la vie et la mort, car ma vie n'a pas fin.
Je suis l'éternité, morne et lassante.


    Nom : Norwyn
    Prénom : Elrélith
    Âge : Elle est née 100 ans avant la création des humains.
    Race : Elfe
    Camp : Renégat
    Métier/Classe : Vagabonde/Nécromancienne


○. Le corps et l’âme déchirée par la passion dévorante de la chaire.
Corps et âme sont mêlés et enchainés...


    Psychologique : Comme la glace son regard est froid, anéantit et totalement vide d'émotion. Elrélith est une coquille vide. Sans âme, sans foi ni loi, elle n'a plus aucun scrupule son unique but est de faire souffrir toute personne qu'elle croit indigne de vivre. Les hommes en font partit, ses êtres mortel à la vie totalement insignifiante que font-il sur Lumen ? Il ne devrait pas être ici, ils n'y ont pas leur place. Elle voue une haine sans borne pour ces êtres, qui lui ont tout prit. Son amour, sa famille et sans nulle doute ils l'ont privé de l'envie de vivre. A quoi bon vivre quand on a perdu son amour ? Malgré tout elle est déterminée, passionnée et fourbe. C'est une femme qui fera tout pour obtenir ce qu'elle désir, prête au pire elle se lève toujours le matin en se disant qu'une personne doit mourir pour qu'elle puisse vivre. Bien que la vie ne lui apporte guerre de satisfaction, elle ne cherche pas non plus la mort ce qu'elle désir c'est jouer avec lui. En quelque sorte elle aimerait faire son travail à elle. Elrélith est provocatrice, tentatrice, elle aime le jeu ! Elle mènera par le bout du nez tout homme qui lui accordera son amour, c'est une manipulatrice. Elle sait séduire, elle est intelligente et évolue vite pour s'adapter à la personne qu'elle doit conquérir. Ce n'est qu'un jeu ! Rien à avoir avec l'amour, elle est la femme d'un seul homme il est mort son amour avec lui.
    C'est une femme avec beaucoup d'amour propre, de fierté, elle ne supporte pas être ridiculisée, elle relève tout les défis qui lui sont posés. Elle est sur d'elle, elle sait ce qu'elle veut et qu'elle est son but. Elrélith n'est pas asociale, elle est juste froide, distante et solitaire. Mais elle n'est plus capable d'avoir des amis, plus capable d'être loyal envers eux. Elle peut les regarder souffrir sans même lever le petit doigt. La souffrance d'autrui ne lui fait strictement plus rie, elle a déjà son fardeau à porter elle ne veut pas de celui des autres. Des anciens amis lui ont proposés de l'aider, elle leur a réponds par un rire sarcastique et sans et allé en ajoutant simplement : " Je n'ai besoin de personne et surtout pas d'une bande d'esprit aussi simplet que vous." Quoi qu'on en dise ou qu'elle en dise elle a surtout fait cela sa pour les protéger. Et oui même dans ce qu'il y a de plus noir, il y a parfois une touche de blanc. C'est une jeune femme brisée, une jeune fragile qui se cache derrière un masque aussi sombre que le plus profond des abîmes. Alors peut-on vraiment lui reprocher ce qu'elle est ? Non, Elrélith survit simplement comme elle le peut, car sans espoir il n'y a pas de vie.

    Physique : Une petite touche de rose ici, une pincée de bleue là et un doux sourire plein de mystère... On croirait qu’Elrélith est toute droite sortie d'un tableau, une toile de maître très distrayant, bien qu'il ne soit pas plein de couleur vive. Une séduisante jeune femme que voilà n'est-il-pas !? De beaux cheveux blonds dorés comme le blé, ondulant légèrement en leurs extrémités. Des yeux verts intenses, en les regardant on croirait voir brillait une émeraude ancrée dans un masque de porcelaine blanche. Attention aux tempêtes et naufrages, messieurs vous naviguez dans des eaux dangereuses. Le beau vert de ses yeux sont entourés par de longs cils noir, son teint est pâle certes, mais pas totalement incolore, vous adorerez le délicat rose de ses pommettes et de ses lèvres si soigneusement dessinées. Sa bouche fine aux contours légèrement relevés, il n'est pas rare de la voir sourire. Elle a une très belle voix, chantante, gaie comme une hirondelle printanière. Elle n'est ni trop aigu, ni trop grave. Cette voix à beau être d’une grande douceur, elle n'est pas monocorde et elle peut vite monter d'un ton, ou deux, au-dessus pour devenir votre pire cauchemar. Elle possède un cou pas trop long et pas vraiment cour, fin et elle a la chance de ne pas posséder de pomme d'Adam. Sa clavicule est assez marquée, sans pour autant trop ressortir.
    Ses courbes sont bien tracées ce n'est pas comme si on l'avait découpée à la va vite avec une paire de ciseau, bien au contraire. Ses lignes ondulent avec grâces et subtilités, tel un long serpent qui glisse lentement sur le sol. Sa taille est cintrée, ses hanches sont fines. Elle a un ventre lisse, mais elle ne possède pas d'abdominaux proprement dessiné, ça ne fait pas très beau chez une femme ce genre de détail. Ses fesses et sa poitrine sont assez généreuses sans trop en faire. Ses jambes et ses bras sont fins et fermes, pas musclés, elle est très féminine. Elle mesure aux alentours d'un mètre soixante-dix, elle ne pèse pas plus d'une soixantaine de kilo même toute mouillée. Elle est mince avec quelques formes, et pas maigre jusqu’à en voir les os. Sa peau est sensible et très délicate comme le velours, elle est fraîche comme un matin de printemps et aussi douce que celle d'un nouveau-né. Malgré son grand âge cette une femme ravissante, élégante et raffinée elle n'a aucune ride, malgré ses quatre cents ans de vie.

    ○. Le temps use la couverture des livres, il en jaunie les pages et fait disparaitre les écritures.
    Chez l'homme le temps noircie son cœur, abîme son corps et détruit son âme... :


    Elrélith avant qu'elle ne devienne ce qu'elle est aujourd'hui elle était une jeune fille parfaitement épanouie et heureuse. Elle était convaincue que la vie était sans conteste l'une des choses les plus douce en se monde, après le miel. Oui, car enfant elle adorait le miel c'est toujours le cas, mais ça plus personne ne le sais. Elle a vécue cent belle année avant l'apparition des hommes, quand ces créature vinrent au monde elle en eu peur et si la mortalité c'était contagieux ? Avec le temps elle comprit que les hommes ces êtres inférieure, n'était aucunement dangereux pour la santé du peuple elfique et il en allait de même pour elle. Quand elle atteignit ses deux cents ans, les hommes furent chassés d'Ysidia ce qui ne la bouleversa pas plus que ça, elle n'était pas non plus heureuse de les voir partir elle était simplement et purement indifférente.
    C'était sans savoir que l'un d'eux aussi idiot soit-il, c'était entiché d'elle. Mais comme le bon chienchien qu'il était il suivit les siens hors de la cité elfique. Et Elrélith continua de vivre comme si au final les hommes n'avait jamais fait partie de sa vie. C'était évidemment trop beau pour être vraie, les hommes se mirent à massacrer la nature ce qui envenima d'autant plus les relations qu'ils entretenaient. La jeune femme n'eut pas tellement le temps de voir les choses venir elle était amoureuse et la seule chose qu'elle désirait plus que tout c'était épouser l'elfe dont-elle éperdument amoureuse. Enfin leur noce n'était pas pour maintenant, car elle avait décidé d'apprendre la magie des éléments. Elle était très courageuse et déterminée au vu des difficultés qui se profilait, ce n'était pas une mince affaire que de contrôler les quatre éléments. Pour ça elle décidé de quitter le royaume elfe comme se retrouver en total communion avec le feu, la terre, l'eau et le vent.
    L'elfe ne prit que peu de bagage elle marcha longtemps et très loin dans les terres parfois dévastée par les hommes. Elle fit d'ailleurs attention à ne jamais rester trop longtemps hors de la bienfaitrice forêt, que les hommes martyrisaient à grand coup de hache. Ce que la demoiselle avait beaucoup de mal à supporter. Les mois passèrent puis les années elle passa vingt années loin de sa patrie pour apprendre ce qu'elle avait à apprendre tout en se cachant des hommes. Quand la demoiselle se dit qu'elle devrait peut être rentré chez elle, elle voulait revoir des visages familier et surtout son amour qui l'attendait. A son retour elle put s'apercevoir que la forêt avait encore diminué, les humains étaient devenus des êtres simplement et purement détestables. Elrélith mit des jours à rejoindre son royaume, qu'elle ne fut pas sa surprise quand elle découvrit les ravages de la guerre. Abandonnant le peu d'affaire qu'elle avait amené avec elle à l'entrer de la ville, elle se précipita à la recherche de sa famille et son aimé. C'est un de ses oncles qui lui apprit la lourde nouvelle, ses parents et son fiancé étaient morts assassiné par humain.
    Il ne lui restait plus rien, la jeune femme fondit en larme aux pieds de son oncle qui lui caressa délicatement ses longs cheveux blond. Elle pleura des jours durant, refusant de se nourrit elle se laissa presque mourir, cela était malheureusement impossible. Elle attendit des mois durant la mort, mais elle ne venait ce qui désespérait encore l'elfe. Quand elle entendit parler de la nécromancie, une magie capable de ramenait les morts à la vie. La jeune femme quitta alors la demeure de son oncle, et partie à la recherche d'une personne capable de lui apprendre cette forme de magie. Se renseignant de par et d'autre chez les renégats elle trouva mieux que celle était partit chercher. Elle entendit parlait de l'épée du nom de porte cauchemar, son créateur serait un nécromancien puissant et le plus vil qui existe.
    Ni une, ni deux elle partie à la recherche de se fou, dans des terres isolées et lointaine de celle des elfes elle le retrouva...il n'était plus de se monde. Elle n'avait pas besoin de l'épée, elle voulait ses travaux tout ceux sur quoi il travail, elle récupérera tout les papiers et les livres capable de lui apprendre ce qu'elle voulait savoir. Il fallut des mois à la jeune elfe pour maitre en place, un sacrifice complet, des mois d'un intense apprentissage, elle passa des nuit entière sans dormir travaillant et retravaillant sur des détails parfois incohérents soit dans ses recherches, soit dans celle d'Adnokkar. Pour avoir de plus ample renseignement Elrélith partit encore pour l'aventure à la recherche de divers ouvrage sur ce type de magie.
    Après presque deux ans de recherche la jeune femme se lança dans la pratique, elle invoqua les ténèbres dans l'espoir vain de récupérer l'homme qu'elle aimait. Elle sacrifia un cerf lors de se rite, l'ombre envahit la pièce ou elle c'était enfermée pour son sacrifice et des murs de celle-ci d'étrange tentacule noir jaillissaient. Sur le sol où gisait la bête innocent il y avait tracé un pentagramme complexe. Murmurant des mots qu'elle n'était pas sur de bien prononcé, elle vit fondre devant elle la chaire de l'animal. Se transformant en une marée noir et visqueuse bouillonnante à ses pieds, elfe continuait de lire ses incantations maléfiques jusqu'à ce qu'elle soit arrivée à la dernière phrase et au point final de sa phrase. Elle avait posé près du corps du cerf, le corps décomposé de son fiancé, quand une petite lumière bleu flottante quitta le corps du cerf pour disparaitre dans l'air laissant sur le cadavre de l'animal une étrange poudre luminescente.
    Elle avait raté, la jeune femme abattue tomba sur le sol en larme. Quand un son étrange et osseux lui parvient elle redressa la tête pour apercevoir que le cerf se tenait debout, alors qu'il ne lui restait que très peu de chaire sur les os. Elle regarda le corps son aimé, mais il ne bougea pas. La jeune femme désespérée, à la s'asseoir dans un coin et reprit ses recherche sans un mot. Le cerf déambulait dans la pièce observant tout ce qui se passait autour de lui. Mais pour elle Elrélith il n'existait déjà plus. Elfe plancha de nouveau sur ses feuilles, grimoire et journal dans l'espoir de trouver quelque chose... Mais rien après un deuxième essaie infructueux l'elfe cru devenir folle, ce n'était pas pour autant qu'elle s'arrêta dans ses recherches elle plongeait de plus en plus profond dans le monde des morts et se coupa totalement du monde extérieure. C'est ainsi qu'Elrélith, devient ce qu'elle est aujourd'hui un renégat à la recherche de l'homme qui a tué son fiancé, elle le tuerait pour se venger, mais aussi pour sa prochaine tentative de résurrection. Elle a soit de vengeance, et désir plus que tout retrouver son amant.

    Signes particuliers : Elle a des marques sur le visage et sur le corps, il s'agit de sortilèges pour pallier ses pouvoir nécromancien, grâce à ses divers marque elle peut réveiller les morts où elle souhaite quand elle souhaite, mais aussi faire en sorte de garder le contrôle sur eux. La magie reste une chose très épuisant, elle n'utilise que rarement ses pouvoirs. Ce qui ne retire rien à son charme naturel bien au contraire cela lui donne un coté mystérieux et aguicheur.


• En ce qui vous concerne •
    Pseudo : Ivoire
    Âge : 18 ans
    Expérience RP : Peut-être 4-5 ans
    Que pensez-vous du forum ? Très bien ! Il a l'air sympa.
    Comment l'avez-vous découvert ? De partenariat en partenariat lol.
    Une remarque/critique/suggestion à nous faire ? Non rien.

    Codes :
    [Codes bons]




Dernière édition par Elrélith Norwyn le Mar 20 Juil - 11:11, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 159

MessageSujet: Re: Elrélith Norwyn - Terminée.   Mar 13 Juil - 0:50

Salut grand-mère.

Bienvenue à toi mademoiselle, j'espère que tu te plairas ici.

Bonne chance pour ta fiche, et félicitation pour la mise en page ect... Ça change un peu.

_________________
Celui qui se nourrit d'âmes errantes, connaîtra toujours la faim.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Elrélith Norwyn - Terminée.   Mar 20 Juil - 11:09

Voilà j'ai terminé !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yarost Reischter

Sac à puces 1er

Fiche : Didouda '-'
RP :
Messages : 403
Age : 26

MessageSujet: Re: Elrélith Norwyn - Terminée.   Sam 24 Juil - 1:28

Bonsoir, bienvenue parmi nous : )

Ta fiche me semble correcte dans l'ensemble, hormis sur les deux points suivants :
- L'orthographe. Il y a pas mal de fautes qui trainent, Word en détecte quasiment aucune donc tu vas devoir t'atteler à une bonne relecture avant que je puisse te valider.
- Ensuite, la manière dont tu apprend la nécromancie. Le fait que tu trouve tous les documents d'Adnokkar si facilement me gêne un peu. Enfin de ce côté, c'est plus à voir avec Veit' qu'avec moi mais tout de même... voilà quoi. Et puis que tu saigne si facilement un cerf sans même une once de remord, alors que tu es une elfe, ça aussi ça me dérange un peu. Il faut vraiment, vraiment que tu sois folle amoureuse de ton homme pour ça.

_________________
« Personne n’est maître de son sort ; nous naissons, on nous donne un rôle à jouer qui souvent ne nous convient pas et c’est à nous de nous acquitter de notre charge du mieux que nous pouvons. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disgraceofchaos.forumactif.com
avatar
Yarost Reischter

Sac à puces 1er

Fiche : Didouda '-'
RP :
Messages : 403
Age : 26

MessageSujet: Re: Elrélith Norwyn - Terminée.   Mar 31 Aoû - 20:53

Bonsoir, les modifications demandées ont-elles été apportées ?
La fiche sera archivée dans une semaine si aucune nouvelle d'ici là, merci de ta compréhension.

_________________
« Personne n’est maître de son sort ; nous naissons, on nous donne un rôle à jouer qui souvent ne nous convient pas et c’est à nous de nous acquitter de notre charge du mieux que nous pouvons. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disgraceofchaos.forumactif.com

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Elrélith Norwyn - Terminée.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Elrélith Norwyn - Terminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disgrace of Chaos :: Fiches oubliées/refusées-